Qui sommes-nous?

HISTORIQUE DE L’ASSOCIATION

En 1977, une dizaine d’associations fonctionnant chacune sur des spécialités socioculturelles différentes (musique, danse, animation, cours de basque…) se regroupent pour organiser et présenter des « semaines culturelles basques » à Hasparren. Dans une période de perte de vitesse du point de vue économique (fermeture des usines de chaussures) mais aussi d’une grave crise d’identité culturelle, l’objectif de ces associations est de relancer l’activité artistique et culturelle sur Hasparren et ses environs. Aussi après cinq années d’animations, elles décident de créer une structure inter associative formée d’une quinzaine d’associations et chargée de gérer et d’animer la maison Eihartzea, maison du poète Francis Jammes. C’est ainsi qu’a été créé en 1982 le Centre Culturel EihartzeA. Son ambition est de participer, par son action, au développement de l’Education et de la culture populaire basque. Le Centre Culturel Eihartzea se veut un espace de vie culturel en proposant des activités, des services et des animations d'abord sur l’ensemble du territoire de la Communauté des Communes du Pays d'Hasparren.

 

EVOLUTION DE L’ASSOCIATION

Au fil des années, la venue de Compagnies artistiques professionnelles, ainsi que la professionnalisation d’associations déjà existantes, et l’ouverture de certaines associations sur des démarches sociales, a amené le centre culturel vers un nouveau fonctionnement. Depuis l’Assemblée Générale de 2002, le  Centre Culturel Eihartzea n’est plus basé sur le principe inter associatif. Chaque association est indépendante : projet, programmation, recherche de financements.

Le Centre Culturel Eihartzea quant à lui, développe son propre projet culturel en s’appuyant sur les actions des différentes compagnies et associations du territoire qu’il coordonne dans le cadre d’un projet culturel intercommunal. Le centre culturel se trouve donc à un tournant de son existence.  Outre les changements de personnel et de Conseil d’Administration opérés, il est évident de noter une évolution relativement importante dans son fonctionnement et ses objectifs. 

En 2006, après la perte de la maison Eihartzea, le Centre culturel doit réfléchir sur son identité et ses modes de fonctionnement. De cette réflexion résulte un positionnement fort sur la Communauté de Communes du Pays de  Hasparren et une convention passée entre le Conseil Général des Pyrénées Atlantiques, la Communauté de Communes et le Centre culturel. Le Centre culturel devient grâce à cette convention l’opérateur privilégié du territoire intercommunal pour la structuration de la scène culturelle et se doit de redéfinir son projet.

 

AUJOURD'HUI

L’objet du centre culturel développé dans les statuts est « promouvoir la culture et tout particulièrement la culture et la langue basque, par la production et la diffusion de spectacles vivants sur le territoire de la communauté des communes et en partenariats avec toutes les collectivités interessées. ». L’oralité reste l’axe d’approche que s’est donné le centre culturel. Elle est appréhendée dans son sens le plus large : par la transmission d’un savoir (faire), d’une langue, d’une culture, d’une parole…

Le centre culturel Eihartzea agit sur le territoire de la Communauté des Communes incluant Briscous, Hasparren, Macaye, Mendionde, Bonloc, Saint Esteben, Saint Martin d’Arberoue, Helette, Ayherre et Isturitz.  

Tous les acteurs présents sur la communauté de commune sont inclus dans le projet : les compagnies tant amateurs que professionnelles qui résident à Hasparren et sur la Communauté de Communes, les comités des fêtes, les associations qui souhaitent participer à l’élaboration de projet ainsi que toutes les personnes souhaitant apporter leur savoir faire à l’élaboration de manifestations culturelles de manière à proposer de nouvelles choses aux habitants du territoire, de les inciter à la curiosité, d’atteindre leur sens critique, de les bouleverser dans leur quotidien. L’objectif essentiel d’Eihartzea est donc de rendre tout citoyen de la communauté acteur de sa propre culture sur le territoire donné.

Le projet culturel s’articule autour de 4 axes :

  • Une programmation jeune public
  • Les pratiques improvisées et musiques actuelles : Festival ERTZ, Batenbila
  • Des manifestations fédératrices : Carnaval, Olentzero, Semaine culturelle
  • Diffusion de spectacle vivant tout public

L'EQUIPE :

Le Conseil d’Administration :Beñadin Lohiague,  Robin Worboys, Isabelle Caillaba, Jon Haritschelhar, Edouard OXOBY, Marko Larramendy, Xan Antton Durruty, Mattin Etchepare, Matiu Bordato.

Le bureau : Beñadin LOHIAGUE(Président), Matiu BORDATO (Trésorier) et Xan Antton DURRUTY (Secrétaire).

L'animatrice : Nathalie Paroix.